En ce début d’année plein de renouveau, je vous propose une nouvelle consultation pour protéger la vision.

L’œil est un organe complexe, fragile et sur sollicité qui exige la coexistence de nombreux systèmes de protection : parois osseuses (orbite), glandes lacrymales, clignements des paupières, iris et pupille pour s’adapter à la lumière, muscles…

Pour un fonctionnement optimal l’œil nécessite des vitamines et antioxydants spécifiques apportés par l’alimentation quotidienne mais pas toujours en quantité suffisante.

Outre les troubles qui peuvent réduire ou détériorer la vision (myopie, hypermétropie, presbytie, astigmatisme, strabisme), les pathologies ou maladies dégénératives peuvent être stabilisées par des techniques naturelles, une hygiène de vie et quelques exercices associés à des compléments naturels.

Pour rappel :

  • La Cataracte correspond à une opacification partielle ou totale du cristallin
  • La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) est une dégradation progressive de la tache jaune (partie de la rétine qui transmet des informations)
  • Le Glaucome est une augmentation de la pression intraoculaire suite à un défaut d’évacuation de l’humeur aqueuse
  • La Rétinite chronique est une inflammation de la rétine (en lien avec un diabète, hypertension ou maladie rénale)
  • La sécheresse oculaire est liée au syndrome de Gougerot Sjögren ou à la fatigue visuelle
  • La fatigue visuelle est aggravée par les écrans d’ordinateurs ou téléphones en raison de la lumière bleue

Quelles sont les causes ?

L’œil est le reflet de notre organisme intérieur et de notre santé cérébrale.

Certains facteurs fragilisent la vision :

  • Faiblesse du foie
  • Écran d’ordinateur, TV, téléphone portable
  • Excès de rayonnements, UV
  • Troubles hormonaux
  • Troubles circulatoires
  • Vieillissement
  • Toxémie
  • Tabac ou alcool
  • Diabète
  • Carences en antioxydants et Acides Gras Essentiels
  • Stress, etc

Quelles sont les techniques et solutions naturelles pour protéger la vision ?

De nombreuses possibilités s’offrent à nous dans notre quotidien pour améliorer ou ralentir les processus de vieillissement oculaire :

  • L’alimentation : Alimentation de type méditerranéenne riche légumes, fruits, noix et baies (myrtilles, goji, cassis), bonnes huiles, protéines légères de qualité…
  • Respect des intolérances alimentaires et éviction de l’alcool entre autre
  • Consommation des aliments riches en : Vitamine B12, C, D, zinc, fer, calcium, sélénium et bêtacarotène, oméga 3
  • Consommation des aliments à IG bas
  • L’oxygénation cellulaire à renforcer
  • La biorésonnance pour renforcer le niveau énergétique des différentes parties de l’œil et des organes clés (foie, sang, zones cérébrales…)
  • La nutrithérapie ciblée et personnalisée
  • La gymnastique oculaire à mettre en place à partir de 2 minutes par jour
  • Les soins externes pour hydrater et défatiguer les yeux

Je vous propose un coaching complet de 5 séances avec conseils écrits au tarif de 400 € comprenant :

  • Bilan en naturopathie
  • Bilan en Iridologie
  • Bilan Oligocheck (Oligoscan)
  • Nutrithérapie
  • Bilan Alimentaire
  • Physioscan (dont 5 méta thérapies d’entretien offertes de 45 mn à programmer tous les 10 jours)
  • Exercices et gymnastique oculaire

Bonne santé à toutes et à tous pour y voir plus clair !

Nous sommes dans la belle saison de l’hiver qui nous invite au retrait et au repos.

En médecine chinoise, l’hiver correspond au couple d’organes : reins / vessie en lien également avec les oreilles et la minéralisation osseuse.

L’émotion associée est la peur, attention donc en cette période anxiogène de ne pas alimenter négativement cette énergie.

Alors, nous pouvons renforcer l’énergie hivernale en apportant du soutien aux reins.

On connaît tous cette expression : « avoir les reins solides » !

Comment soutenir l’énergie des reins en hiver ?

En mangeant des aliments noirs qui favorisent l’action du rein

  • les radis noirs
  • les algues noirs
  • les pois chiches noirs (je viens de les découvrir en bocaux en magasins biologiques)
  • les haricots secs noirs
  • le soja noir
  • le riz noir
  • l’encre de seiche
  • le sésame noir
  • les lentilles béluga ou lentilles noires
  • l’ail noir
  • les mûres
  • le raisin noir
  • les olives noires
  • le miso

En associant la saveur Salée

Le salé est associé à l’hiver. Il ne s’agit pas d’ajouter du sel de table, mais de consommer des aliments naturellement salé : les algues, les sauces soja ou la soupe miso…

Pensez également au Plasma Marin (Eau de mer) en isotonique durant tout l’hiver ou en hypertonique sur 10 jours pour un effet dynamisant.

En maintenant ses reins au chaud

Les reins ont besoin de chaleur pour améliorer leur vascularisation, alors il est important de sortir dans le froid sans courant d’air au niveau des reins. On peut trouver dans certains magasins des ceintures thermolactyl ou thermiques. Autrefois, il existait les ceintures de flanelle.

En stimulant le point réflexe du pied

Il suffit de bien masser le milieu des pieds ou de les faire rouler sur une balle de tennis.

En utilisant les huiles essentielles

Il en existe deux à utiliser en massage pures ou diluées dans une huile végétale le matin sur la zone des reins (2 gouttes suffisent)

  • Le pin sylvestre
  • l’épinette noire

Enfin, l’hydratation ne doit pas diminuer en hiver

Je vous propose 2 solutions :

  • L’eau tiède voire chaude pour les tempéraments frileux à prendre dès le matin à jeun
  • Les hydrolats à boire : 1 cuillère à soupe dans un verre d’eau 2 à 5 fois par jour. L’hydrolat de Genièvre est parfait pour soutenir le couple d’organes reins/vessie.

Bonne santé à toutes et à tous et Ayez les reins solides en hiver !

Je vous souhaite avant tout à toutes et à tous une excellente année 2021 !

Que cette nouvelle année vous comble et vous protège physiquement, émotionnellement, financièrement, énergétiquement et spirituellement.

Je vous invite à commencer cette année sous le signe de l’oxygénation pour retrouver un nouveau souffle en ce mois de janvier hivernal.

Le port des masques, la pollution, le stress et les infections virales sont autant de facteurs qui nous asphyxient.

  • Le bol d’air Jacquier est à votre disposition pour des cures saisonnières ou pour clore votre séance : http://corinnegoldfarbe.fr/le-bol-dair-jacquier/
  • La Qi machine qui favorise entre autre l’oxygénation cellulaire mais aussi tous les systèmes de l’organisme grâce à son ondulation reste à votre disposition en location (à nouveau disponible mi-février) : http://corinnegoldfarbe.fr/techniques-sante-naturelle/chi-machine/
  • Enfin un purificateur d’air en continu permet de maintenir un air dépollué mais aussi d’éviter la propagation des virus pour une sécurité supplémentaire durant votre séance au cabinet.

« On ne peut retenir son souffle que pendant un certain temps, après tout. Tôt ou tard, il vient un moment où l’on doit se remettre à respirer, même si l’air est pollué, même si on sait qu’il finira par nous tuer »  Paul Auster

Bonne santé à tous et respirons !

Déc
29
0

Bonnes fêtes !

Bonjour à tous,

Nous clôturons cette année difficile riche en leçons de vie. Personnellement, j’ai revu mes priorités.

Fini le stress qui use l’immunité !

Plus de projection dans le futur mais vivre pleinement l’instant présent.

Organiser son planning avec ce qui vient au quotidien et ses bonnes surprises.

Agir en conscience pour les autres et soi-même.

Accueillir le repos et le confinement sans culpabilité.

Apprendre à vivre avec moins de richesses matérielles mais avec l’essentiel.

Trier, jeter, s’alléger.

Ré inventer ce qui nous entoure

Oser, changer, créer c’est maintenant !

Remercier de respirer encore le matin au réveil.

Regarder autour de nous : le ciel, les gens.

Entendre les bruits de la vie : les animaux, les bruits de la ville.

Aimer profondément ce corps physique qui nous incarne.

L’année à venir porte le chiffre 5 : celui de l’aventure et de la liberté.

Qui sait, l’année 2021 sera peut être plus légère ?!

Je vous souhaite à tous le meilleur pour cette fin d’année !

Bonne santé à toutes et à tous !

La fin d’année approche avec, espérons le, quelques bons repas pour accompagner Noël et cette fin d’année.

Pour certains, c’est aussi une source d’inquiétude en raison de troubles de la digestion au moindre écart ou de prise de poids.

En dehors des recommandations habituelles, voici un simple remède efficace à coup sûr pour tout le monde à partir de 12 ans : LES ENZYMES.

Les enzymes en quelques mots :

Les enzymes digestives sont des protéines qui permettent de décomposer les aliments complexes en nutriments simples et utilisables par l’organisme. Ils facilitent la digestion et surtout l’assimilation des nutriments.

Par ex : la lipase transforme les lipides en acides gras et les protéases les protéines en acides aminés.

Les causes d’une carence enzymatique :

  • les maladies inflammatoires ou chroniques
  • les allergies ou intolérances alimentaires
  • le diabète
  • certains médicaments
  • une nourriture trop riche ou inadaptée
  • une carence en légumes (crus et lacto-fermentés)
  • une carence en protéine
  • une mauvaise mastication
  • les modes de conservation (comme la pasteurisation) et de cuisson trop élevée
  • un manque d’acide chlorhydrique
  • le stress
  • le vieillissement

Les principes de la naturopathie sont bien évidement de chercher la cause des dysfonctionnements avant d’agir sur les symptômes, mais la prise d’enzymes est une solution simple à mettre en place durant quelques jours ou occasionnellement en cas de : écart alimentaire, restaurant, repas lourd et copieux, voyage, trouble digestif, digestion lente.

Ils peuvent aussi être pris pendant 1 mois pour retrouver le confort digestif.

N’oubliez pas de consommer des aliments crus, non transformés et lacto-fermentés !

Les solutions pratiques :

Je vous propose 2 solutions simples, rapides et efficaces :

Tout d’abord, les laboratoires Physiosens proposent : ENZYM’IN

On suce un comprimé au cours du repas ou en fin de repas lors d’un ou deux repas.

Les enzymes sont extraits de la bromélaïne et papaïne provenant de l’ananas et de la papaye. D’autres enzymes sont apportés par des champignons. La synergie est complétée par trois plantes phare de la digestion : le basilic, l’angélique et le citron qui apporte un goût agréable aux comprimés.

Le tarif est de 28 € pour une boîte de 60 comprimés.

Le code pour pouvoir commander : CE141

https://physiosens.fr/fr/pole-metabolic/112-enzymin.html

Ensuite, on peut masser vers l’extérieur la zone réflexe du pancréas au niveau des deux pieds :

Elle se trouve sous le gros orteil sur le côté interne du pied à 1 doigt sous la bosse.

N’oubliez pas les bons cadeaux pour Noël et offrir à vos proches une séance de naturopathie (me contacter)

Bonne santé à toutes et à tous !

Belle fin d’année grâce aux enzymes !

Les jus de légumes frais à l’extracteur sont une source de vitalité y compris en saisons froides où les sources d’antioxydants diminuent.

On peut ainsi continuer à profiter de leurs bienfaits en les adaptant de la manière suivante :

  1. On ne mélange pas les couleurs et on limite le nombre de produits. Par ex : betterave/grenade ; carottes/ patates douces ; céleri/fenouil…
  2. On y ajoute du gingembre pour l’aspect réchauffant et digestif et du curcuma pour booster les antioxydants
  3. On ajoute quelques gouttes d’huiles crues et pressées à froid pour faciliter l’assimilation des antioxydants liposolubles comme le bêta carotène : huile de chanvre, colza, cameline, noix ou olive…
  4. On ajoute une poignée de graines germées bien fraîches (si possible maison). Rien de plus simple que de faire germer 2 cuillères à soupe de lentilles vertes (1 nuit de trempage, 2 jours dans un bocal à germer avec 2 rinçages quotidiens et 1 goutte de vinaigre de cidre avec le dernier rinçage). Les graines germées vont apporter tous les enzymes nécessaires à la santé
  5. On ajoute 1 cuillère à soupe de graines de tournesol trempées une nuit
  6. On ajoute ½ cuillère à café de purée d’amande blanche ou de cajou
  7. On ajoute des supers aliments pour 1 verre de jus  : ½ cuillère à café de spiruline, de klamath, de maca, de vitamine C en poudre, de baobab, d’açaï…
  8. On ajoute 1 cuillère à soupe de psyllium blond en cas de transit ralenti ou perturbé : on mélange et on boit rapidement

Les jus conviennent le matin au petit déjeuner ou en apéritif.

N’oubliez pas les bons cadeaux pour Noël et offrir à vos proches une séance de naturopathie ! (me contacter)

Bonne santé à toutes et à tous !

Le sportif de haut niveau est à risque face à l’acidification tissulaire et développe souvent une acidose chronique sur le long terme qui peut nuire à ses performances. L’acide lactique accumulé dans les muscles, et provoqué par la pratique sportive intensive, va en excès générer des crampes, de la fatigue avec une mauvaise récupération.

L’équilibre acido basique correspond à l’équilibre au sein de notre organisme entre l’apport ou la production d’acides et nos capacités de neutralisation et d’élimination de ces acides.

C’est la nuit que l’on se désacidifie et le jour que l’on s’acidifie d’où l’importance du sommeil et du repos.

L’acidose accroît le risque de blessures articulaires et musculaires chez le sportifs, l’inflammation et la déminéralisation.

Quelques factures extérieurs acidifiants : manque de sommeil, sport intensif ou sédentarité, stress chronique, pollution et tabagisme, métaux lourds et pesticides, prise d’excitants (café, alcool, drogue, soda), dysbiose intestinale, surcharge hépatique, déshydratation

Quelques facteurs internes : carences minérales, surcharges d’acides moins bien métabolisées.

Quels sont les symptômes principaux ?

  • frilosité
  • fatigue chronique
  • perte de cheveux et ongles cassants
  • caries
  • gencives enflammées
  • inflammations chroniques (musculaire, articulaires…)
  • mycoses
  • cystites
  • urine avec sensation de brûlure
  • troubles digestifs
  • remontées acides
  • sueur irritante
  • maux de tête
  • prise de poids…ils sont nombreux !

Quels sont les systèmes de régulations ?

  • Neutralisation des acides par les systèmes tampons du sang
  • Élimination par les poumons des acides faibles (citrique, pyruvique, oxalique…)
  • Élimination par les reins des acides forts (urique, phosphorique, sulfurique…)

Comment corriger l’acidose ?

  • Modifier l’alimentation en limitant les aliments acides ou acidifiants
  • S’hydrater suffisamment
  • Faire un suivi par la mesure du Ph urinaire
  • Faire un suivi Oligoscan pour évaluer l’équilibre acido-basique et les réserves minérales
  • Drainer les acides avec les plantes et les bourgeons de plantes
  • Alcaliniser le terrain grâce aux minéraux et à l’hygiène de vie
  • Apporter des vitamines du groupe B (rôle dans l’élimination des déchets acides)
  • Renforcer la barrière intestinale
  • Optimiser la production d’énergie
  • Gérer le stress et le sommeil

Pour ceux qui souhaite mettre en place un protocole et être accompagnés directement par mail, n’hésitez pas à commander le questionnaire santé avec fiches techniques et conseils à distance sur l’Acidose : tarif 25 € en paiement Sumup sécurisé

Pensez également aux bons cadeaux pour offrir une séance de santé au choix (me contacter)

Je vous souhaite une belle santé !

Je vous invite à renforcer notre système immunitaire, naturellement fragilisé en automne et en hiver et durant cette période virale.

Nous devons nous interroger sur notre hygiène et mode de vie en cas de déséquilibre ou fragilités chroniques.

Rappelons que notre immunité est à la hauteur de notre système intestinal. Elle dépend aussi de l’équilibre nerveux et endocrinien.

Comment fonctionne l’immunité ?

Nous avons 3 niveaux de défense d’une grande performance :

  1. Les barrières : physiques (peau, muqueuses digestives, respiratoires, urinaires, génitales), biologiques (microbiote) et chimiques (salive, larme, mucus…)
  2. Les défenses internes non spécifiques : phagocytose des agents pathogènes, cellules tueuses qui nettoient le sang et la lymphe, protéines antimicrobiennes (interféron, protéine C réactive…), fièvre, radicaux libres, inflammation
  3. Les défenses internes spécifiques : immunité humorale (lymphocytes B) et immunité cellulaire (lymphocytes T)

Comment renforcer l’immunité ?

  1. Combler les carences minérales : zinc et magnésium principalement
  2. Renforcer l’intestin : désenflammer, assainir, régénérer et ré ensemencer grâce aux probiotiques
  3. Augmenter les antioxydants : jus de légumes, alimentation vivante et biologique, cuisson vapeur, vitamine C, D et Quercétine
  4. Apporter des plantes adaptogènes pour relancer les systèmes immunitaires, nerveux et endocriniens
  5. Bouger : activités physiques en plein air, marche, course, vélo… sans dépasser ses limites
  6. Adopter l’homéopathie : influenzinum, thymuline…
  7. Faire des cures avec les produits de la ruche : gelée royale, propolis, pollen
  8. Penser à la mycothérapie avec les champignons
  9. Se reposer après une période d’activité (la santé est un équilibre entre l’action et le repos) :
  • Repos digestif : jeûne, jeûne intermittent, mono-diète…
  • Repos mental : stopper les pensées négatives, peurs, fausses croyances, ressassement, cogitation…
  • Repos physique : sommeil suffisant, contact avec la nature, méditation, relaxation, sophrologie, cohérence cardiaque

Les cures sont à alterner en fonction des besoins liés au mode de vie et à la force vitale.

Le bilan Oligoscan permet de faire un bilan de terrain pour adapter et personnaliser les besoins de chacun.

Le bilan Physioscan permet de rééquilibrer au niveau énergétique et renforcer l’immunité grâce à un protocole spécifique

Bonne santé à tous,

« Si cette vie que bat le vent de mille maux

Est plus fragile encor qu’une bulle sur l’eau,

Il est miraculeux, qu’après avoir dormi,

Inspirant, expirant, de s’éveiller dispos ! »

Nagarjouna

Bonjour à tous,

Avec ces belles paroles en citation, je vous propose aujourd’hui une newsletter à écouter et non à lire. Jean-Christophe Freseuilhe, sur sa chaîne Youtube, a eu l’amabilité de lire mon article sur le Burn Out paru dans le Biocontact de décembre 2019.

Vous trouverez sur sa chaîne un grand nombres de vidéos à regarder ou écouter sur le bien être et la santé.

J’en profite également pour vous informer que les naturopathes ont l’autorisation de maintenir leur activité en présentielle durant ce confinement à condition de respecter les gestes barrières.

Je ne peux donc plus pratiquer momentanément : les drainages lymphatiques, réflexologie plantaire et bol d’air Jacquier.

Bonne écoute et bonne santé à vous tous !

Tout d’abord, avant de vous présenter la newsletter prévue sur le Sibo, je souhaite vous communiquer que je reste présente pour vous accompagner et soutenir durant cette période d’épreuve d’un nouveau confinement.

Quelques soient nos avis, nous avons tous à traverser cette période qui nous transforme en profondeur.

C’est à nous d’accepter et de progresser dans notre évolution personnelle pour changer notre perception du monde.

C’est pourquoi, je reprends les consultations par Skype ou téléphone au tarif réduit « confinement » de 60 €.

Voici les possibilités à distance :

  • séances de naturopathie (dont inclus le protocole Covid enseigné par mes professeurs)
  • séances Physioscan (dont inclus le protocole immunité)
  • bilan en iridologie sur envoi de vos photos
  • bilan du microbiote Gniomcheck sur demande (169 € au lieu de 189 €)
  • questionnaires santé pour des conseils ciblés par mail (25 €) : nutrition globale Iomet, acidose, candidose, intoxication aux métaux lourds, détox, « spécial covid »
  • location de la Qi machine (100 € par mois)

Je reste à votre écoute selon vos besoins.

Voici donc les conseils en cas de Sibo :

Le Sibo est une pullulation de bactéries du colon qui envahit la partie terminale de l’intestin grêle (l’iléon) au niveau du cæcum et génère une fermentation et de nombreux troubles digestifs. Ce ne sont pas forcément des bactéries pathogènes, mais tout simplement des bactéries qui vivent et se nourrissent au mauvais endroit de l’intestin.

Alors, comment reconnaître le sibo et surtout comment rétablir la santé digestive ?

Comment reconnaître un Sibo ?

Voici des signes ou symptômes évocateurs du Sibo :

  • beaucoup de fermentation avec gaz non odorants
  • amélioration suite à un jeûne ou le matin au réveil
  • ballonnements et gaz systématiques quelque soit l’alimentation consommée et le repas
  • trouble du transit avec constipation ou diarrhée en alternance
  • troubles associés à une colopathie fonctionnelle
  • fatigue
  • anxiété, état dépressif, confusion
  • douleurs articulaires
  • affections cutanées : acné, eczéma, éruption cutanée
  • perte de poids mais aussi difficulté à perdre du poids
  • malabsorption des vitamines dont carences en vitamines A, D, K et B12

Quelles sont les principales causes du Sibo ?

  • manque de pepsine de l’estomac avec hypochlorhydrie
  • diminution de l’activité de l’estomac
  • manque ou mauvaise qualité des sels biliaires pancréatiques
  • valvule iléo cæcale altérée
  • suite de chirurgie digestive
  • médicaments (IPP, antibiotiques…)
  • alimentation inadaptée
  • virus
  • maladie inflammatoire chronique de l’intestin

Quelles sont les solutions naturelles ?

  • correction alimentaire avec la mise en place d’une alimentation sans Fodmap en cure
  • amélioration du stress et du sommeil : cohérence cardiaque, plantes adaptogènes
  • traiter les biofilms bactériens
  • assainir avec des antifongiques naturels : ail, huiles essentielles, extrait de pépins de pamplemousse…
  • apporter des enzymes
  • réparer la muqueuse de l’intestin grêle
  • utiliser des plantes digestives comme le gingembre

Le Physioscan permet d’identifier et de rééquilibrer au niveau énergétique le Sibo et les troubles collatéraux.

Je vous souhaite une belle santé et un bon moral !